PRP: Droits et responsabilités des animatrices

Droits et responsabilités des animatrices

Définition d’une animatrice

Une animatrice de La Leche League (LLL) est une bénévole qui poursuit la mission de LLL en assumant les responsabilités en tant qu’animatrice telles que décrites dans cette politique. Une animatrice LLL agit en accord avec la version la plus récente des Politiques et règles permanentes de LLL publiée sur le site Internet de LLLI. Une animatrice LLL est à jour dans le paiement de tous frais dus en tant qu’animatrice, se tient à jour dans la formation en tant qu’animatrice, relative au sujet de l’allaitement et aux changements organisationnels et communique régulièrement avec l’organisation. Les zones de rattachement individuelles et les entités en connexion directe (DCE) peuvent définir des attentes plus spécifiques pour les animatrices dans leurs entités, en fonction de leur culture.

Grâce à la préparation par La Leche League en vue de l’accréditation, une animatrice La Leche League possède les compétences nécessaires pour assumer les responsabilités de base suivantes :

  1. L’aide individuelle par le biais d’un soutien à l’allaitement en ligne, par téléphone ou en personne.
  2. La planification et l’animation des réunions du groupe LLL
  3. La supervision de la gestion d’un groupe LLL
  4. La veille et l’actualisation quant aux informations relatives à l’allaitement
  5. L’aide aux candidates potentielles pour obtenir l’information nécessaire concernant le rôle d’animatrice LLL et pour se préparer à devenir animatrices.

D’autres travaux, bien que ne s’y limitant pas, tels que, des présentations, des actions concertées, des plaidoyers, des tâches administratives, la participation à des comités, à des conseils et conseils d’administration d’entités ou de LLLI, sont des occasions supplémentaires à la fois de services rendus et de croissance pour l’animatrice.

Les directives de l’entité, si elles existent, déterminent si ces opportunités supplémentaires sont bénévoles ou constituent, le cas échéant, du travail rémunéré. S’il n’existe pas de directives de l’entité, ces responsabilités supplémentaires sont des postes bénévoles. [Voir le Code de conduite 5.1 LINK].

Responsabilités de l’animatrice

Afin de remplir la mission de LLL, de protéger la marque La Leche League International (LLLI) et de maintenir une présence cohérente de LLL dans le monde entier, chaque animatrice:

  1. S’engage chaque année à respecter la mission de LLL en signant la déclaration d’engagement de l’animatrice, en suivant le processus décrit dans sa zone, dans le réseau de sa zone et/ou dans son entité de connexion directe (DCE). En signant la déclaration d’engagement de l’animatrice, l’animatrice accepte d’agir conformément à la version la plus récente des politiques et règles permanentes (PRP) de LLL, telles qu’affichées sur le site Web de LLLI, y compris les responsabilités décrites dans cette politique. L’animatrice peut alors utiliser la désignation “L’animatrice de La Leche League” et représenter La Leche League. La signature peut être faite électroniquement, numériquement ou sur papier.
  2. A un lien principal avec une zone ou une entité de connexion directe (DCE en anglais) officiellement connectée à LLLI, pour un soutien mutuel et une responsabilité et pour le droit de pouvoir utiliser le logo LLLI et toute marque la mentionnant, sur le territoire de la zone ou d’entité (DCE).
    Une “connexion primaire” est l’entité dans laquelle une animatrice est comptabilisée aux fins de la contribution annuelle de connexion des DCE (ou ECD en français). Grâce à cette connexion, l’animatrice est en mesure de voter ou de servir de représentante mondiale à LLLI pour son ECD. Une animatrice n’a qu’une seule connexion primaire. Une animatrice peut avoir plusieurs connexions secondaires au sein d’une même ECD ou dans différentes unités administratives de ECD.
  3. S’acquitte de ses responsabilités administratives envers l’organisation :
    1. En actualisant si nécessaire, auprès des entités LLL concernées, ses informations personnelles.
    2. En étant à jour dans le paiement de ses frais d’animatrice ou dans le calcul de ses heures de bénévolat, en établissant des statistiques pour les réunions et facilitant les contacts, le cas échéant.
    3. En communicant régulièrement avec l’organisation et avec toute personne de soutien désignée. (Voir Code de conduite 2.1)
  4. Maintient toutes les exigences pour être en règle dans chaque entité à laquelle l’animatrice se connecte. Chaque entité détermine ses propres exigences pour qu’une animatrice soit en règle, en plus des exigences fixées par LLLI, telles que décrites dans la déclaration d’engagement de l’animatrice Déclaration d’engagement.
  5. Connaît et respecte les lois nationales relatives au travail bénévole d’animatrice dans chacun des territoires où elle offre un soutien en ligne ou en personne.
  6. Établit une connexion ou un accord mutuellement satisfaisant avec une ECD ou une zone de l’ECD, responsable pour tout territoire où l’animatrice souhaite faire de la publicité ou offrir un soutien en ligne ou en personne aux familles.Lorsque les animatrices cherchent à faire de la publicité ou à offrir un soutien en ligne ou en personne à des familles qui vivent ou participent aux activités reliées à un territoire d’une ECD ou à une zone à laquelle elles ne sont pas formellement liées, les animatrices communiquent avec l’entité concernée, elle ou elles souhaitent faire de la publicité ou offrir un soutien LLL. L’animatrice travaille avec l’entité pour établir une connexion secondaire ou un accord mutuellement satisfaisant qui inclut un processus de coordination avec les animatrices locales, dans le but de pouvoir rapporter les contacts et autres données, de résoudre les conflits qui pourraient survenir, et de permettre l’utilisation pertinente des marques déposées LLLI et des marques associées, sur le territoire de l’ECD.

    L’animatrice peut demander de l’aide aux administratrices de sa connexion principale pour communiquer avec l’ECD ou la zone supplémentaire concernée, si nécessaire.

    Voir Responsabilités et droits des ECD : servir dans plusieurs territoires d’ECD.

  7. N’utilise que les marques associées des entités auxquelles elle est liée ou avec lesquelles elle a conclu un accord lui permettant d’utiliser les marques associées d’une autre entité.Lorsqu’elles forment et nomment leurs espaces en ligne, leurs projets, leurs groupes, leurs zones, leurs réseaux régionaux ou leurs ECD, les animatrices ne peuvent adopter aucun nom de lieu géographique sans l’autorisation écrite de l’ECD ou des ECD assignées à ce territoire par leur accord de connexion ECD. Si les animatrices opèrent dans une région à laquelle n’a pas été attribuée une ECD, elles peuvent demander la permission à LLLI d’utiliser un nom géographique ou une marque associée.Les animatrices faisant du travail de LLL dans des espaces virtuels qui font de la publicité pour le soutien aux familles dans un territoire géographique particulier doivent avoir l’autorisation écrite de l’ECD responsable de ce territoire géographique pour utiliser les marques de LLLI, les marques associées de l’entité locale ou leur propre marque associée pour l’espace virtuel concerné.
  8. Se conforme à la version la plus récente du Code de conduite pour les animatrices, tel que publié sur le site web LLLI.
  9. Communique et se coordonne avec toutes les autres animatrices concernées par son travail, quelle que soit l’entité à laquelle les animatrices se rattachent, en respectant les différences de structures et de procédures des entités (voir également le Code de conduite, article 3.1).
  10. Fait une veille constante relative aux actualisations d’informations sur la gestion de l’allaitement et les compétences d’animation, en profitant de la formation continue LLL et des autres opportunités d’apprentissage, telles que les publications, les ateliers, les conférences et les groupes d’animatrices virtuels. (Voir aussi l’article 2.1 du Code de conduite)
  11. Se tient au courant des changements organisationnels et des révisions de politiques à tous les niveaux de l’organisation, s’ils sont disponibles dans une langue et un format accessible.
  12. Préserve la confidentialité des informations médicales ou de toute autre information personnelle sensible lorsque l’identité de la personne peut être raisonnablement déduite, et que la permission n’a pas été accordée, sauf si la loi l’exige ou si le signalement d’un danger pour une personne est spécifiquement encadré par la loi.
  13. Utilise et protège de manière appropriée les marques LLLI (logo et nom) et la marque associée (variante locale approuvée par LLLI du logo et du nom), conformément aux directives LLLI de marque et de style.

Droits des animatrices

Une animatrice de La Leche League qui remplit les responsabilités énumérées ci-dessus peut:

1. Dans le cadre de conversations individuelles, par téléphone, en virtuel, en personne ou en groupe, fournir des informations sur l’allaitement, l’allaitement maternel, l’alimentation au lait maternel, le maternage par l’allaitement ou la parentalité réceptive, afin d’aider les familles à prendre leurs propres décisions en matière d’alimentation et de parentalité (voir également l’article 7.2 du Code de conduite).

2. Offrir une assistance en virtuel ou en personne sur n’importe quel territoire LLL, à condition que l’animatrice ait une connexion ou un accord mutuellement satisfaisant avec une zone d’une ECD responsable pour territoire, tel que décrit ci-dessus.

3. Jouer un rôle actif en aidant d’autres personnes à se familiariser avec l’animation au sein de LLL et à se préparer à devenir des animatrices.

4. Créer de nouveaux éléments dans ce système (y compris, mais sans s’y limiter, des groupes, des zones, des réseaux de zones ou des ECD) selon les processus décrits par LLLI et la ou les ECD auxquelles l’animatrice se connecte.

5. Voter directement ou par procuration, selon les processus déterminés par son ECD principale.

6. Prendre en charge d’autres tâches LLL ou LLLI et représenter son entité de connexion directe (ECD) dans les forums mondiaux.

7. Travailler en collaboration avec d’autres organisations qui ne contredisent pas la philosophie de LLL et qui remplissent leurs obligations en vertu du Code international de commercialisation des substituts du lait maternel et des résolutions pertinentes de l’AMS. Les animatrices ne peuvent pas donner une aide à l’allaitement pour une autre organisation similaire de soutien à l’allaitement (voir Code de conduite, article 5.4)

8. Plaider, en tant qu’animatrice, pour la promotion des principes de l’allaitement, de l’allaitement maternel, de l’alimentation au lait humain et/ou du maternage par l’allaitement auprès de fonctionnaires, de chefs d’État et d’autres groupes gouvernementaux reconnus à tout moment, sous réserve des lois locales relatives au plaidoyer et du statut juridique de LLL. Un tel plaidoyer est particulièrement approprié lorsqu’une action est en cours quelque-part, qui pourrait affecter la lactation, l’allaitement ou le maternage par l’allaitement.

9. Vendre ou louer des produits dans le but de collecter des fonds pour LLL à condition que :
○ le fabricant respecte ses obligations en vertu du Code international,
○ l’animatrice qui loue ou vend le produit se conforme aux lois locales et aux politiques de vente de sa zone, de son réseau de zones ou de son ECD, y compris relatives à toute exigence en matière d’assurance responsabilité du produit, et
○ l’animatrice agit conformément au Code financier d’éthique [Lien vers le Code financier d’éthique].

Retraite d’une animatrice

Une animatrice prend sa retraite en informant la ou les entités auxquelles elle se rattache. Une animatrice qui n’indique pas chaque année son accord avec la Déclaration d’engagement en la signant, ou par tout autre moyen désigné par sa zone, son réseau de secteur ou son ECD, peut être déclarée retraitée par sa zone, son réseau de zone ou son ECD.

Si une animatrice n’est plus disposée à représenter LLL conformément aux statuts de LLLI et aux Politiques et règles permanentes de LLL (PRP), cette animatrice est obligée, en vertu de sa déclaration d’engagement signée, de démissionner.

Réactivation d’une animatrice après son départ à la retraite

Pour être réintégrée après avoir pris sa retraite en tant qu’animatrice, l’animatrice retraitée contacte la personne de soutien, animatrice concernée, ou l’administratrice de l’entité concernée (zone, réseau de zone ou ECD) pour obtenir des conseils. Au cours de ce processus, l’animatrice retraitée explicite les raisons de sa retraite.

Le processus de réactivation comprendra la familiarisation avec les informations actuelles sur l’allaitement et sur LLL.

Retrait disciplinaire d’une animatrice d’une ECD, d’un réseau régional ou d’une zone

Une zone, un réseau de zone ou un ECD peut retirer la connexion d’une animatrice à cette ECD, ce réseau de zone ou cette zone pour des raisons liées à des violations de la politique de LLL ou à des violations de l’accord signé par l’animatrice avec le secteur ou l’ECD. Les zones et les réseaux de zones se conforment à la politique de suppression de leur ECD.

Les animatrices ne peuvent pas faire du bénévolat pour LLL sans une connexion primaire. Une animatrice dont le lien principal a été rompu peut chercher à se connecter ailleurs. Dans ce cas, elle doit révéler qu’elle n’était pas en règle avec sa connexion précédente.

Retrait disciplinaire de l’accréditation d’une animatrice

Seul le conseil d’administration de LLLI peut retirer l’accréditation d’une animatrice.

Le conseil d’administration de LLLI ne peut retirer l’accréditation d’une animatrice qu’après consultation de toutes les entités auxquelles l’animatrice est liée. [Voir la politique de retrait de l’accréditation de l’animatrice] Seule LLLI peut retirer l’accréditation d’une animatrice.

Ré-accréditation d’une animatrice après retrait disciplinaire de l’accréditation

Seul le conseil d’administration du LLLI peut réaccréditer une animatrice dont l’accréditation a été retirée.

Après une période de douze mois, une animatrice dont l’accréditation a été retirée peut demander au conseil d’administration du LLLI de rétablir son accréditation. Lorsque l’ancienne animatrice demande à LLLI de rétablir son accréditation, il reconnaît qu’elle comprend les raisons pour lesquelles son accréditation lui a été retirée et elle fournit l’assurance et la preuve qu’elle souhaite et peut se conformer aux PRP. L’ancienne animatrice suit le processus de renouvellement de l’accréditation tel que requis par LLLI. LLLI détermine les exigences de ré-accréditation au cas par cas.

Si l’ancienne animatrice est réaccréditée, elle établit une connexion primaire avec une zone qui est prête à l’accepter. Elle peut également établir le nombre de connexions secondaires de son choix.

(Novembre 1976 ; octobre 2009 ; avril 2022)

You can print to paper or to a PDF file.

For best printing results, open the llli.org site in Google Chrome or Microsoft Edge. Although you can view the site well in any browser, printing from other browsers might not operate correctly.

1. Browse to the web document that you want to print.

2. Click the Print button that is displayed on the web page (not the Print command on the browser menu or toolbar).
This opens the browser print window. The window displays a preview of the document that will be printed. The preview might take a minute to display, depending on the document size.

3. In the Printer box, select the desired printer.
For example, if you are working on a Windows computer, and you want to print to a PDF file, select Save as PDF.

4. As required, configure the other options such as the pages to print.

5. Click the Print button.
If you are generating a PDF, click Save. You are prompted for the name and folder location to save the file.

La Leche League International & Heartbeat Keepsakes Jewelry Line

La Leche League has partnered with Heartbeat Keepsakes to create a line of jewelry that you can cherish forever.

25% of all proceeds will go to La Leche League International.

For Customers in the USA, Canada, and Australia: Click HERE

All Other Countries: Click HERE